ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



mercredi 27 octobre 2010

ALGER ET L'ALGERIE

Mon dernier voyage en Algérie date de 1990. J'étais curieux de savoir si les choses avaient beaucoup changé.
Un quadruple constat s'est très rapidement imposé à moi :
1 - Beaucoup de jeunes dans les rues la plupart n'étaient pas tous encore nés lors de ma dernière visite. Cette jeunesse semble désoeuvrée, le travail, là-bas comme ici, est une denrée rare.
2 - Beaucoup de femmes portent un voile dans la rue, environ 60 à 70%, ce qui n'était pas le cas en 1990. Aucune femme ne porte de robe courte ou de jupe. Cela traduit une montée de l'Islam, mais pas forcément de l'intégrisme.
3 - Les policiers sont partout, à tous les carrefours, à proximité de tous les bâtiments publics. Les passants sont confrontés à des barrages, des contrôles très fréquents, des fouilles quasi-systématiques dans les lieux ou bâtiments stratégiques. Le passant a l'impression de vivre dans un pays en guerre, ce qui fut le cas naguère. Un policier m'a même reproché de prendre des photos d'un barrage de police en pleine ville "C'est strictement interdit!"
4 - Enfin Alger connaît une pollution très élevée qui vous prend à la gorge dès que vous roulez en voiture la fenêtre ouverte.  A certaines heures, l'air est irrespirable.

Bon voilà pour les impressions à l'arrivée. Pour la suite nous prendrons un peu plus de recul et un temps pour la réflexion.

Voici quelques photos d'Alger la Blanche. Une ville qui m'a tout de suite séduit.


 

















(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - Immeuble et végétation méditerranéenne

 



































(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - Les Arcades du Front de mer

 









(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - Le port et la baie d'Alger



 
















(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - le boulevard Zighout Youcef

 

 

(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - La mosquée Djama El Djedid (de la Pêcherie) sur la Place des Martyrs (ex-place du Gouvernement).

 

(c) G. Morin - Alger, octobre 2010

 
















(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - le Boulevard Che Guevara (ex rampe Chasseriau)



 

(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - Le Bastion : Palais des Raïs

 
 (c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - La place de l'Emir Abd El-Kader

  
 (c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - Vue sur le port depuis l'ex-Plateau des Glières et du parc de l'Horloge Florale

 
(c) G. Morin - Alger, octobre 2010 - Le Milk Bar où a eu lieu l'attentat de la rue d'Isly le 25 septembre 1956.


 Le Milk Bar le jour de l'attentat de la rue d'Isly

2 commentaires:

  1. Merci pour cette petite présentation d'Alger

    RépondreSupprimer
  2. Dommage que le musée Bardot ne vous ait pas séduit, il est juste en haut de la rue D'Isly. En effet les filles portent le voile souvent par choix, un vent de mode, à chacun its fashion, elles s'imprègnent de l'oriental. Mais il y a les autres, une photo d'une sortie fac aurait montrée les tendances. Merci de ce regard.

    http://www.youtube.com/watch?v=psD88qNE2rA

    Une femme d'ALGER

    RépondreSupprimer