ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



mercredi 2 mars 2011

QUELQUES PHOTOS DES PIECES LES PLUS REMARQUABLES DU CHATEAU DE FONTAINEBLEAU

Ci-dessous, François 1er reçoit dans la salle des Suisses, le tableau "La Sainte Famille" peint par Raphaël. Tableau d'Anicet-Charles-Gabriel Lemonnier (1743-1824)




 (c) G. Morin, 2011 - Décor de la salle de Bal (galerie Henri II, grands appartements) construite sous François 1er.


(c) G. Morin, février 2011 - La grande galerie Henri II.


 (c) G. Morin, 2011 - Le plafond de la chapelle Saint Saturnin. Chapelle royale sur deux niveaux comme à la Sainte Chapelle de Paris, certains éléments sont l'oeuvre de Philibert Delorme.


(c) G. Morin, 2011 - Fresque du Primatice dans l'une des salles Renaissance.



















(c) G. Morin, 2011 -  Bas relief de cheminée, Henri IV à cheval par Mathieu Jacquet, remonté en 1834 dans la deuxième salle Saint Louis.


 (c) G. Morin, 2011 - Le chef d'oeuvre de la Renaissance, la galerie qui fut la fierté François 1er et qui séduisit Charles Quint lors de son séjour à Fontainebleau.



 (c) G. Morin, février 2011 - La galerie de Diane aménagée en bibliothèque sous le second Empire.


(c) G. Morin, 2011 -  La salle du Trône.


 (c) G. Morin, 2011 - La salle du Conseil



(c) G. Morin, 2011 - La chambre de l'Empereur, appartement intérieur.


 (c) G. Morin, 2011 - Le cabinet de Travail de Napoléon 1er qui communiquait avec la bibliothèque.


 (c) G. Morin, 2011 - Le salon où fut signée l'abdication de Napoléon 1er.



La scène de l'abdication au Château de Fontainebleau. On reconnaît une partie du décor.
En 1814, la France est envahie. Napoléon ne s'avoue pas vaincu et il lève une armée de 60 000 hommes. Mais Paris tombe le 31 mars 1814. Les maréchaux d'empire ne veulent plus combattre pour l'empereur, qui est déchu par le Sénat le 3 avril 1814. Le traité de Fontainebleau, signé le 11 avril 1814, confirme l'abdication de Napoléon sans conditions. Les alliés lui concèdent comme seul royaume, l'île d'Elbe, où il s'exile avec quelques fidèles.



(c) G. Morin, février 2011 - La chapelle de la Trinité achevée au 17ème siècle. Henri IV sous les traits de Charlemagne et Louis XIII sous les traits de Saint Louis sont statufiés à gauche et à droite de l'autel.


(c) La voûte de la chapelle de la Trinité et la tribune de l'étage supérieur.
C'est dans cette chapelle que fut célébré le mariage de Louis XV avec Marie Leczinska.


(c) G. Morin, 2011 - La porte de la cour ovale où eu lieu le baptème du dauphin, futur Louis XIII.


Le baptème du dauphin, tableau de Clément Boulanger, 1er quart du 19ème.


(c) G. Morin, le grand bassin de Fontainebleau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire