ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



mardi 3 avril 2012

TROUVILLE : LE MYTHIQUE HOTEL DES ROCHES NOIRES (1)

Arrivée à Trouville sous un soleil radieux. Nous sommes à la fin du mois de mars, le temps est au beau fixe depuis quatre jours.

Promenade le long du port sur la Touques, passage devant le marché aux poissons, devant les Vapeurs, le Casino..., puis les planches, la mer, le large, le ciel, une grande bouffée d'oxygène. Nous passons devant le "Trouville Palace". Soudain me revient en tête le nom de l'hôtel des " Roches Noires " et son cortège d'hôtes célèbres Claude Monet, Marcel Proust, Marguerite Duras et tutti quanti... Eh oui ! C'est bien à Trouville qu'il se trouve cet hôtel, en bord de mer, sur la plage. N'est ce pas ?

Mais, là où nous sommes, aucune trace de l'hôtel des " Roches Noires ". Alors nous partons en quête de ce fabuleux navire. Arrivés au bout de la plage, à l'endroit où se situe une colline à l'arrière, nous apercevons un grand bâtiment, majestueux. Nous nous approchons, mais aucune enseigne, aucune inscription ne nous permet d'identifier les lieux. Bizarre ! Il n'a quand même pas été détruit ce fameux hôtel ! Et s'il se situait de l'autre côté, vers le Casino ? Marche en sens inverse, toujours en empruntant les planches. A nouveau le " Trouville Palace ", c'est peut-être lui l'hôtel des Roches Noires, il a peut-être changé de nom. De toute manière c'est le seul bâtiment se situant face à la mer qui ressemble à un grand hôtel. Mais j'éprouve un doute; je ne reconnais pas la silhouette du bâtiment. Celle du " Trouville Palace " est plus massive, moins aérienne.

Il me faut absolument résoudre cette énigme.

Dans un premier temps nous enquêtons à la recherche de cartes postales anciennes. Mais en dehors de vues panoramiques de la plage nous ne trouvons aucune référence particulière. Evidemment nous pourrions demander des renseignements à l'office du tourisme ou à n'importe quel commerçant, mais ce serait trop facile. Je m'y refuse.

Après réflexion, je me dis que la dénomination commerciale " Hôtel des Roches Noires " signifie que le bâtiment doit se situer dans un lieu dominé par un colline avec des roches. Or, le seul endroit un peu escarpé est situé au bout de la plage, là où nous avons vu ce grand bâtiment anonyme.

Nous prenons la voiture cette fois-ci et nous suivons la route qui longe la mer en direction du nord-est. Et soudain, comme par enchantement, à l'intersection de deux rues, l'une montant, l'autre descendant, nous apparait l'évidence. Au dessus d'un portique, devant un grand bâtiment apparait la fameuse enseigne " Hôtel des Roches Noires". Très vite je remarque qu'il s'agit de l'autre façade du bâtiment majestueux que nous avions repéré depuis la plage.























(c) G. Morin, Trouville - Hotel des Roches Noires, 29 mars 2012















(c) G. Morin, Trouville - Hotel des Roches Noires, 29 mars 2012






















(c) G. Morin, Trouville - Hotel des Roches Noires, 29 mars 2012















(c) G. Morin, Trouville - Hotel des Roches Noires, 29 mars 2012






















(c) G. Morin, Trouville - Hotel des Roches Noires, 29 mars 2012















(c) G. Morin, Trouville - Hotel des Roches Noires, 29 mars 2012








Enigme résolue, tout est en ordre de nouveau. Intérieurement, je jubile. Je prends une multitude de photos. Malheureusement nous ne pouvons pénétrer à l'intérieur.

Pourquoi cette envie, pourquoi cette détermination, cette obstination ?

Parce qu'il s'agit d'un lieu mythique, comme il en existe tant d'autres partout en France. Mais voilà ce lieu mythique a donné naissance à une pièce de théâtre de Françoise Cadol, pièce que j'ai vue cette année avec des amis et qui fait revivre le passé de ce lieu mythique dans un facétieux dialogue musical entre des fantômes et des hommes du présent. J'ai trouvé l'idée géniale.

Autre raison, encore plus récemment je me suis rendu au Musée d'Orsay pour visiter les nouvelles salles consacrées aux peintres impressionnistes et l'un des premiers tableaux qui a attiré mon attention, peint par Claude Monet, s'intitule : " l'Hôtel des Roches Noires ". Il n'en fallait pas plus pour que ce lieu me parle et pour que j'ai envie de le voir, de me le rendre plus familier, bref de la connaître.

10 commentaires:

  1. Magnifique Gérard. Je n'ai pas encore fait le déplacement. Un jour.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces belles photos et ce très joli texte !

    Pour info l'Hôtel des Roches Noires (la pièce) se joue du mercredi au samedi à 21h30 et le dimanche à 17h30 au XXème Théâtre à Paris (du côté de Ménilmontant, rue des platrières) et ce jusqu'au 29 Avril prochain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le commentaire et pour l'info.
      Gérard

      Supprimer
  3. On connaît bien l'Hotel des Roches Noires construit en 1865 mais que sait-on de l'Hôtel d'Angleterre qui appartenait aussi à M. A. Mincwitz avant qu'il ne passe entre les mains de M. Baugey en 1881.
    Avez vous enquêté à son sujet car il est cité par de nombreux témoignages de cette époque et semblait aussi une escale obligée quoi que moins prestigieuse ? Himba44@gmail.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne suis pas allé jusque là, mais vous me donnez une idée.
      Merci

      Supprimer
  4. J'étais en train de lire "Yann Andrea Steiner"de Marguerite Duras
    dont l'action (et l'écriture) se déroule au fameux hôtel des roches noires.
    Merci d'avoir assouvi ma curiosité littéraire.. :-)
    Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que vous êtes intéressé par Marguerite Duras, j'aime aussi beaucoup ses livres. Pour moi rien n'égale Un Barrage contre le Pacifique. Cela a été une des causes qui ont fait que je me suis passionné pour le Vietnam et le Cambodge.
      Merci pour votre commentaire

      Supprimer
  5. Bonjour,
    6 heures du matin, Authevernes un (très) joli petit village de l'Eure. Notre maison domine le village. Le jour se lève, la brume, le coq qui chante, les oiseaux aussi...oui bon bref vous connaissez le tableau. Moi je ne m'en lasse pas.
    Merci pour cette enquête sur l'Hôtel des Roches Noires. Justement c'est en me posant cette même question que je suis arrivée jusqu'à vous!
    Bon week-end, Najoua

    RépondreSupprimer
  6. Merci à vous pour votre commentaire. J'avais vu également la pièce éponyme à Paris.
    Il y a des lieux comme cela qui dégagent un certain mystère, vous plongez tout cela dans la brume matinale normande et c'est vraiment un moment de plaisir intense n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
  7. Dessiné sous quelques-unes de ses coutures, je vous invite à découvrir sur ma page facebook de dessins denis demouge pérégrin imagier ce fameux bâtiment qui m'attire à chaque passage trouvillais... Bonne visite.

    RépondreSupprimer